Retour des Cyclades du 12 au 20/06/18

Les Cyclades, du 12 au 20 juin 2018

L’Amicale NCR proposait de découvrir les îles Grecques que l’on appelle ‘Les Cyclades’. 35 personnes avaient répondu à l’invitation. Aux dires des participants ce fut un voyage très agréable et enrichissant.

Merci à Livia et Sylviane pour leur témoignage que vous pouvez lire ci-dessous.

Michel Jourdain

 

Nous quittons Paris sous la grisaille. Athènes nous accueille par une allée de lauriers en fleurs, blancs, roses, rouges et …..un grand ciel bleu. Nous oublions très vite chaussettes et petite laine.

Après un succulent dîner dans les hauteurs, petite promenade digestive dans les ruelles enluminées et festives : c’est Noël en été !

Au Pyrée un monstre marin nous engloutit et nous emporte sur la mer Egée (tel Jonas dans sa baleine) pour nous recracher quelques heures après, les touristes sont indigestes sur une île !

Et voilà Paros …Naxos ….des plus grandes aux plus petites, les Cyclades font la ronde pour nous faire danser de l’une à l’autre.

Toutes diverses, les îles nous montrent tour à tour : leurs entrailles de marbre blanc, ‘le plus fin au monde’, leurs cahots rocheux, volcaniques, les enclos de pierres sèches où en bonne voisine, la vigne côtoie les oliviers et les parcelles moissonnées qui servent de pâturages à quelques vaches, moutons et chèvre folâtres.

Vassi, notre charmante guide, nous conjugue l’histoire au passé …plus que parfait !

Nous côtoyons Dieux, Déesses et mœurs lointaines, dans des légendes à nous faire tourner la tête, plus sûrement que le petit vin du pays.

Toutes ces îles ont pourtant un point commun : leurs villages aux maisons blanches et cubiques, serrées les unes contre les autres, sur des terrains impossibles, leurs labyrinthes de ruelles ombragées et fleuries, dallées de marbre et des marches qui montent, montent… montent entre ciel et mer, sans oublier le basilic parfumé qui orne chaque seuil, signe d’aisance et de bien être.

La baignade en mer Egée ? …c’est se régénérer, nous dit Vassi. Quel bonheur de flotter dans cette eau très salée, pure et claire, par endroits fort minéralisée par ses sources chaudes. Oui les volcans sont bien vivants, le paysage garde les marques de leurs colères.

A vous Cyclades, célèbres dans le monde entier, nous vous souhaitons, malgré le tourisme effréné, de savoir garder au fil des années toute votre authenticité.

Voilà c’est la fin du voyage. Un grand merci à Michel qui a su réunir un groupe sympa. Les rires et les espiègleries resteront dans nos esprits.

Au revoir les Cyclades, au revoir les Amis. Nous formulons des vœux sincères pour que bientôt nous soyons tous réunis pour visiter d’autres paradis !

Livia Chaumont et Sylviane Panelli

Cliquer sur la photo ci-dessus pour en voir beaucoup d’autres avec leurs commentaires !

Print Friendly, PDF & Email